Que veux-tu faire quand tu seras grand?

 

BornToBeEntrepreneur.jpg

Je n’ai jamais pu répondre à la fameuse question que veux-tu faire quand tu seras grand?.

C’est pourquoi, je pense que j’ai accumulé les expériences et formations (logisticien, école d’infirmiers, architecture, EPAC, école de commerce, rappeur et producteur).

De par mes capacités, j’aurais pu faire tant de choses, mais hélas, je m’ennuie vite et surtout l’idée de travailler pour quelqu’un ou une entreprise ne m’a jamais vraiment attirée.

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été un entrepreneur. Enfant, en Afrique, mes premiers sous je les gagnais en cirant les chaussures de mon oncle, en ramassant des bouteilles usagées en plastique ou en faisant du pousse-pousse.

En arrivant en Europe, je profitais des vacances d’été pour tondre le gazon des amis de mon beau-père. De l’argent, comme tout le monde, j’aime en avoir, mais travailler juste pour cela, n’est pas une motivation suffisante à mes yeux (si c’est à cours termes, ça peut aller) sinon, je privilégie le fait de faire ce que j’aime. J’ai essayé plusieurs fois de travailler de 8 à 17 h, 5 jours sur 7 et n’avoir que 4 semaines de vacances par an. Ce n’est clairement pas pour moi!

Puis, j’ai de la peine avec la hiérarchie, depuis l’enfance je ne supporte pas qu’on me dicte mes actes (coucou à mes grandes soeurs :D). J’entends la voix des gens dire : mais parfois on n’a pas le choix… Bien sur qu’on l’a, le tout c’est d’assumer les conséquences qui en découlent.

quote-Niklas-Zennstrom-if-you-want-to-be-an-entrepreneur-2-217370

Je ne suis pas un fainéant, loin de la. L’effort ne m’a jamais dérangé, mais l’idée de travailler la majeure partie de ma vie afin de payer des factures, survivre, cotiser suffisamment pour « espérer » profiter de la retraite (si j’atteignait les 65 ans, en bonne santé, ce qui n’est pas garanti. En plus, ils veulent encore repousser l’âge légal de la retraite).

Je dis non, non et NON! 

entrepreneur qualities

Je préfère être mon propre esclave, plutôt que celui de quelqu’un d’autre.

Quitte à souffrir, alors que ce soit pour ma poire.

Entreprendre, c’est ma réelle nature! Je suis un aventurier et quand on scrute mon ADN, on y voit le mot risque greffé partout. Quand on me demande ce que je fais dans la vie et que je réponds, je suis entrepreneur, je vois dans les yeux des gens des étoiles. S’ensuivent des félicitations et encouragements qui me font bien sur plaisir.

Au fond, je sais qu’ils pensent que je roule sur l’or, alors que c’est loin d’être le cas (en tout cas pas encore). Choisir cette voie n’est pas donné à tout le monde, il faut avoir beaucoup de courage, le sens du sacrifice, de la patience et un grain de folie (laule).

En toute honnêteté, je préfère cela plutôt que me tuer à la tâche pour enrichir quelqu’un d’autre en échange d’un salaire convenable et peu, voir aucune reconnaissance. 

Trainer la vie par le chignon, mon seul combat avant de partir.

À l’époque, quand je faisais de la musique, lors d’une interview pour la promo de mon deuxième album, une journaliste m’avait posé cette question : quel est ton rôle ici-bas? Ma réponse fut spontanée je ne sais pas pour toi, mais moi, mon rôle est de dominer .

Par là, je voulais dire que je veux vivre MA vie, pas celle qu’il faut ou convient aux yeux des autres (famille et système), mais la mienne, celle que je me suis choisie. 

BLOG-AUTO-ENTREPRENEUR-OSEREZ-VOUS

L’idée de « réussir » par la voie que je me suis moi-même destinée ou de mourir en essayant est exactement ce qui nourrit ma motivation ainsi que ma détermination. Ma vie d’entrepreneur n’a rien de glamour, je travaille 7j sur 7, un peu plus de 14 h par jour, prendre des vacances, je ne sais plus ce que c’est, je ne gagne presque rien et je ne m’en plains pas.

impossible-entrepreneur-quote

Après plus d’une année à rechercher du travail que je ne trouvais pas ou disons que je m’entêtais à essayer encore une fois de plus à avoir une petite vie pépère. J’ai finalement décidé de fonder Sideline pr agency, mon agence de communication, de marketing et de rp. Je me suis associé à une jeune femme absolument brillante et talentueuse.

prise de tête

Être entrepreneur, c’est travailler 24h sur 24, mon cerveau ne s’arrête jamais. Notre agence se développe tout doucement, j’ai des objectifs pour nous et je suis confiant. En moins d’une année d’existence officielle, nous avons déjà quelques clients. 

Mes nuits sont courtes, mes journées sont longues et mon compte bancaire fait la gueule, mais mon Dieu, qu’est-ce que je me sens vivre. Je ne changerais pas ma place, chaque contrat que nous décrochons est une victoire importante pour nous.

Il m’arrive de douter, j’approche gentiment la trentaine et j’ai aussi des objectifs dans ma vie personnelle. Parfois, je m’interroge, mais je ne remets rien en question. Au contraire, je suis convaincu que la réussite est possible et tout ce qui doit être fait pour y parvenir, je le ferais. Les sacrifices qui sont et vont m’être exigés, j’y consens car je sais qu’au bout, les grands gagnants seront mon associée et moi. 

cropped-cropped-cropped-img_20170513_123030_2501.jpg

Post-scriptum  :

Les gens me disent souvent toi, tu es ambitieux. C’est vrai que je le suis, mais pas comme ils le pensent, il est important de comprendre que pour moi, l’argent vient après. Mon ambition première est de vivre MA vie comme dit plus haut et non celle par défaut (métro, boulot, dodo). Et c’est bien plus difficile que ça n’y paraît. Surtout quand on part de rien du tout, mais il est là tout le challenge.

Ce n’est pas à mes 50 ans que je vais me lever un beau jour, tout plaquer pour enfin me lancer dans ce que je considère être MA vie. C’est dès maintenant. 

Je sais que cela exige des sacrifices importants et je sais aussi que j’en suis capable.

Ton avis compte :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s