Article + interview : Ousmane Dabo, des plus grands terrains de football à la mode.

Manchester City
Ousmane Dabo à Man. City. Premier League.

La carrière d’un footballeur passe vite, très vite! Alors quand vient le temps de raccrocher les crampons, c’est la fin d’une vie et le début d’une autre.

Généralement, une fois qu’ils prennent leur retraite « sportive », même après avoir bien gagné leur vie, les footballeurs se reconvertissent souvent comme entraîneur, consultant à la télévision, directeur de je ne sais plus trop quoi dans un ancien club ou encore agent de joueurs.

Lazio vs Inter
O. Dabo en duel avec Adriano. Serie A.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’Ousmane Dabo, un ancien footballeur professionnel et international Français qui est passé parmi quelques grands clubs emblématiques de l’Europe (Inter Milan, Manchester City, Lazio de Rome, Parme FC…)  et qui a joué avec certains des grands noms de ce sport que j’aime tant (Ronaldo, R. Baggio, Seedorf, Buffon, L. Thuram, Stam…).

Depuis la fin de sa carrière, Ousmane Dabo s’est reconverti dans la mode, en s’associant à des amis (Steeven Kodjia et Ian Mahinmi), ils possèdent FrenchDeal une marque de prêt-à-porter masculin haut de gamme. 

Avant de supprimer l’ancien contenu de mon site, certains se souviendront que j’avais dressé ma liste des 11 footballeurs retraités les plus élégants. Ousmane Dabo y figurait. 

Il faut dire qu’après avoir passé 10 ans en Italie, l’homme a un certain goût pour l’élégance. Pour moi, c’est donc normal qu’il soit associé dans une marque de mode de luxe.

FrenchDeal

 

 

Unissant le savoir-faire Italien, Sénégalais ou Indien, à l’excellence Française des Entreprises du Patrimoine Vivant, French Deal propose un vestiaire unique conjuguant modernité et couture artisanale.

www.frenchdeal.biz

Ousmane Dabo.

INTERVIEW

 

Môsieur Manga : Si Wikipédia dit vrai, durant ta carrière de footballeur, tu as connu 4 championnats (France, Italie, Angleterre et USA). Selon toi, dans lequel les joueurs sont-ils les plus élégants?

Ousmane Dabo : Ce sont les Italiens les plus élégants. Ils font attention à leur façon de s’habiller. Ils sont très méticuleux et sont rarement en jogging même pour venir à l’entraînement. Ce sont les Italiens qui m’ont le plus influencé au niveau de la mode. Pour moi, c’est LE pays de la mode. Ils ont une grande tradition de l’élégance.

M. Manga : Passer du football à la mode, n’a pas dû être facile. Comment s’est faite la transition? Savais-tu déjà que tu voulais t’investir dans ce secteur ou est-ce-que ça s’est fait spontanément?

O. Dabo : J’ai rencontré mon associé Steeven Kodjia quand je jouais encore, il faisait de l’import, export entre les USA et la France. Il approvisionnait de nombreux footballeurs avec des vêtements hip-hop difficile à trouver en Europe. Avec le temps, nous, nous sommes liés d’amitié et un jour il m’a parlé de son projet French Deal. J’ai aimé et j’ai décidé d’investir. J’étais encore footballeur à ce moment-là.

M. Manga : Tu es un ancien footballeur, je sais que niveau élégance tu es au top, mais quel est ton rôle au sein de French Deal?

O. Dabo : Je participe principalement au développement de la marque en mettant notamment mon image et mon réseau au service de notre projet. 

M. Manga : Vos créations sont magnifiques! La veste AMIRAL est l’une de vos pièces que je préfère. Je sais que Steeven Kodjia est le créateur, mais t’arrive-t-il de participer à la phase créative?

O. Dabo : Quant à la création, c’est Steeven Kodjia le créateur, c’est lui qui fait les vêtements et qui a les idées artistiques. C’est lui la pierre ongulaire du projet. Je ne participe pas à la création. Cela dit, Steeven Kodjia sollicite souvent l’avis d’Ian Mahinmi et le mien. 

elegance
ELEGANCE

M. Manga : Je me demandais si une des pièces French Deal est le fruit de l’imagination d’Ousmane Dabo?

O. Dabo : Comme dit, je ne participe pas à la création. Cela dit, je donne des idées de ce que j’aimerais voir dans nos collections. La veste qui me ressemble le plus, c’est la veste ELEGANCE, c’est une création que l’on pourrait m’attribuer dans un sens car on en avait discuté Steeven et moi. Je voulais une veste faite en cuir, très classe et propice à de grands évènements.

M. Manga : Pour conclure, que préfères-tu, jouer au football ou travailler dans la mode?

O. Dabo : Évidemment, je préfère jouer au football (sourire). J’adore la mode, c’est une passion, mais le football c’est ma vie! Avec un grand V. Je préfère vraiment le football, mais c’est aussi bien de changer d’idées, de se réaliser dans d’autres activités et évoluer dans un environnement différent.

M Manga : Si tu veux adresser un mot sympa à ceux qui liront cet article, lequel est-ce?

O. Dabo : Je salue chaleureusement tous tes lecteurs, tu es très suivi, tu as une bonne communauté. Peut-être aussi que parmi eux, il y en a qui aiment bien le football. Comme ils peuvent le voir, dans le football nous sommes aussi intéressés par le monde de la mode.

Ton avis compte :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s